La psychanalyse

Discipline élaborée par Sigmund Freud : " Méthode de libres associations permettant de mettre en évidence la signification inconsciente des paroles, des actions et des productions imaginaires ". L'inteprétation analytique des résistances, des transferts et des désirs inconscients permettra à l'analysant, en cure, d'accéder à une meilleure connaissance de soi et à sa reconstruction.

" La psychanalyse est une méthode d'investigation consistant essentiellement dans la mise en évidence de la signification inconsciente des paroles, des actions, des productions imaginaires comme les rêves ou les fantasmes d'un sujet."
(Sigmund Freud)

Blog Article Figure
Freud family portrait, 1876. Standing left to right: Paula, Anna, Sigmund, Emmanuel, Rosa and Marie Freud and their cousin Simon Nathanson.

La psychogénéalogie

Méthode d'investigation et d'analyse psychologique approfondie - d'après les travaux de Chantal Rialland - de la généalogie qui consiste à dénouer les liens transgénérationnels pervertis par les non-dits, les secrets, les répétitions inconscientes des membres d'une même famille. Il s'agit ainsi de libérer le sujet des projections, des identifications (fantasmatiques) familiales et, pour les générations à venir, du destin répétitif.

Parler, ça sert à quoi ? ...

Aujourd'hui, de nombreux individus, confrontés aux effets d'un modernisme stressant, se sentent dépassés et ont du mal à se positionner correctement face aux difficultés familiales, scolaires, affectives, relationnelles, professionelles... La société, en général, génère une forme de violence psychologique du toujours plus à laquelle on ne peut que difficilement échapper. Les rapports de soi à soi, entre individus ou en groupe deviennent de fait, de plus en plus difficiles et demandent une attention et une compréhension qui se veulent davantage préventives.

Un être humain, un groupe familial ou social, déchirés, blessés, traumatisés, laissent des traces dans le développement de tout sujet pouvant générer fatigue, épuisement, insomnie, agitation, forte émotivité, anxiété, agressivité, puis dépression, mais aussi d'autres troubles psychologiques ou psychosomatiques comme les troubles obsessionnels et compulsifs, phobies, boulimie, anorexie, l'alcool, les drogues... Tout un répertoire de symptômes dyssociaux, conséquence de nos mauvais traitements psychologiques, qui nous montre combien il est difficile de s'adapter. Il n'est dès lors jamais trop tard pour s'occuper psychologiquement de soi. Parler avec un "psy" de ses problèmes, de sa souffrance, de son mal-être permet de s'en libérer. Il s'agit, grâce à une meilleure connaissance et compréhension de soi, de pouvoir faire face aux difficultés de vie que l'être humain traverse tout en faisant la part de ce qui ne lui appartient pas et qu'il ne mâitrise pas.

Etre accompagné(e) par un professionnel de la psyché et de la relation d'aide, permet au sujet en thérapie d'élaborer des axes de compréhension multiples et de traverser sereinement les épreuves de la vie qui fragilisent et freinent son évolution. Un travail thérapeutique individuel ou en groupe donne à l'individu la possibilité de (se) dé-fusionner de son héritage familial, de comportements et/ou de difficultés l'inhibant. Un écoute neutre, juste, sans jugement et respectueuse de la différence de l'analysant, lui permettra de simplifier sa vie et de se la réapproprier en y intégrant les limites qui sont les siennes.